The playground

More information here

L’ours pique un randonneur du Sentier des Appalaches dans le Tennessee

Par Tim Ghianni 2 Min De lecture NASHVILLE (Reuters) – Un ours noir a mordu à travers la tente et dans la jambe d’un homme qui faisait de la randonnée sur le sentier des Appalaches et campait pour la nuit dans un parc national du Tennessee, ont annoncé jeudi les responsables du parc. Bradley Veeder, […]

Par Tim Ghianni

2 Min De lecture

NASHVILLE (Reuters) – Un ours noir a mordu à travers la tente et dans la jambe d’un homme qui faisait de la randonnée sur le sentier des Appalaches et campait pour la nuit dans un parc national du Tennessee, ont annoncé jeudi les responsables du parc.

Bradley Veeder, 49 ans, de Las Vegas, dormait mardi vers 23 heures, heure locale, dans le parc national des Great Smoky Mountains lorsque l’ours a attaqué, a déclaré la porte-parole du parc, Dana Soehn, par téléphone.

Parce qu’il faisait si sombre, Veeder et les campeurs à proximité n’ont pas vu l’ours, qui a d’abord été effrayé par ses cris, a déclaré Soehn. Les responsables du parc ont déclaré qu’il s’agissait d’un ours noir en raison de la blessure et des dommages causés aux tentes, ainsi que de la fourrure et de la salive collectées sur les lieux.

Les ours noirs sont les seuls ours présents dans la région.

Veeder et les autres campeurs se sont retirés dans un abri voisin et l’ours est ensuite revenu, détruisant deux tentes, a déclaré Soehn.

Les rangers ont transporté Veeder à cheval du camping sur environ sept kilomètres mercredi jusqu’à une ambulance qui l’a transporté dans un hôpital voisin, où il a été soigné et libéré, a déclaré Soehn. Il a subi des blessures par perforation et un gonflement.

Le refuge a été fermé temporairement et les membres du personnel de la faune du parc sont au camping, surveillant la zone pour plus d’activité des ours, a déclaré Soehn.

« La blessure est un événement très rare », a-t-elle déclaré. « Au cours des 10 dernières années, il n’y a eu que neuf rencontres homme-ours qui ont entraîné des blessures » dans le parc national qui chevauche la ligne d’État Tennessee-Caroline du Nord.

Il n’y a eu qu’un seul décès lié à l’ours – en 2000 – depuis l’ouverture du parc en 1934, a déclaré Soehn. Il y a environ 1 600 ours noirs dans le parc, qui est visité par 10,7 millions de personnes chaque année.

Reporting par Tim Ghianni; Rédaction par Dan Grebler

Nos normes: Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.